Shirley Sotloff : le message au califat Abou Bakr al-Baghdadi pour sauver son fils

Les Etats Unis sont secoués depuis plusieurs jours par l’exécution de James Foley (un otage américain tué par jihadistes de l’Etat Islamique). D’autres otages américains sont toujours retenus dont Steven Sotloff, 31 ans, menacé également d’exécution si les Etats Unis continuent leurs attaques en Irak. Shirley Sotloff, la mère de Steven, lance un appel vidéo au califat Abou Bakr al-Baghdadi pour tenter de sauver son fils.

Shirley Sotloff : une vidéo qui émeut l’Amérique pour sauver son fils Steven

Alors que la mère de Steven Sotloff avait décidé de taire l’enlèvement de son fils pour faciliter les négociations de sa libération, elle décide aujourd’hui devant l’urgence de la situation d’envoyer directement un message au califat Abou Bakr al-Baghdadi. Dans cette vidéo pleine d’émotion, elle supplie l’Etat Islamique de ne pas exécuter son fils car il n’a aucun pouvoir sur les décisions prises par le gouvernement américain. La vidéo a été diffusé sur la chaine Al Arabiya et la famille de Steven Sotloff espère que son message sera entendu par les détenteurs de leur fils.

Shirley Sotloff : le cri d’une mère adressé à Abou Bakr al-Baghdadi pour la vie de son fils

Dans la vidéo, Shorley Sotloff souligne qu’elle a étudié le coran depuis la prise d’otage de son fils, journaliste venu couvrir le conflit.D’après elle, l’un des principes fondateurs de la religion musulmane est qu’il ne faut pas punir quelqu’un pour des crimes qu’il n’a pas commis. Elle espère que cet argument sera entendu et que son fils pourra être libéré.

La réaction du gouvernement des Etats Unis à la vidéo qui émeut l’Amérique

Le gouvernement américain est resté très discret sur ses déclarations concernant la vidéo. Il précise qu’il fait tout ce qui est en son pouvoir pour ramener libre et vivant tous les otages américains au Moyen Orient. Il refuse cependant de plier sous la menace et ce chantage affectif qu’utilise le terrorisme. Nous espérons que Steven Sotloff sera libéré et que ces messages directement adressés aux bourreaux pourraient être une technique efficace pour garantir la libération des otages de l’Etat Islamique.

Partager >>