Echec de la mise en orbite des deux satellites de Galileo dans l’espace

Les deux satellites du programme Galileo décidé par l’Union Européenne pour concurrencer les système de GPS américains ont bien été envoyés dans l’espace depuis la Guyane. Mais leur mise en orbite s’est mal placé et les satellites ne se sont pas positionné à la bonne altitude.

Galileo : le programme européen de GPS pensé pour concurrencer les Etats Unis

L’objectif de ce programme spatiale lancé par l’Agence Spatiale Européenne est de pouvoir disposer de satellites performants capables de cartographier la terre pour créer des cartes GPS de qualité. Cette démarche entre dans la lutte pour la conquête de l’espace qui s’est toujours déroulée entre les Etats Unis et l’Europe. Mais il semblerait que cette fois ci, l’Agence Spatiale Européenne ait fait quelques erreurs. En effet, si le décollage des satellites Galileo Sat 5 et Galileo Sat 6 a été très bien effectué par un lanceur russe depuis la base de Guyane, leur mise en orbite ne s’est pas bien déroulée.

Echec de l’envoi des deux satellites de Galileo dans l’espace

Galileo : des satellites positionnés sur la mauvaise orbite

Pour l’instant les experts de l’Agence Spatiale Européenne n’expliquent pas encore le phénomène et une enquête à été lancée pour déterminer d’où provient la faute ayant entrainé la mauvaise mise en orbite de ces satellites. Le problème c’est qu’ils se sont positionnés trop bas et ont commencé à tourner en orbites sur des mauvaises coordonnées. On ne sait pas encore s’il y a un risque de collision entre les deux satellites ou avec d’autres satellite déjà en orbite autour de la terre. Les chercheurs et enquêteurs devront déterminer ce critère bien avant les autres pour éviter un carambolage galactique qui pourrait avoir de lourdes conséquences. Quant à la précision des données de navigation enregistrées par les deux satellites du programme Galileo, personne ne s’est encore prononcé sur les conséquences de cet échec pour le GSP européen censé concurrencer les Etats Unis.

Partager >>