Nutella et Fererro augmenteront-ils leurs prix à cause des intempéries en Turquie ?

On peut se demander quel est le lien entre le mauvais temps en Turquie et le prix de notre pot de Nutella. Il est portant bien simple : si les intempéries sont trop présentes en Turquie, qui est le premier producteur de noisette au monde, le prix de ce fruit à coque augmente et pourrait donc être répertorié sur les produits finis comme le Nutella.

Nutella et Fererro : une mauvaise saison pour la noisette en Turquie

La Turquie souffre donc cette année d’une baisse conséquente de sa production de noisette suite à de très mauvaises conditions météorologiques. Le gel du mois de mars n’a pas permis l’épanouissement de la fleur de noisetier et les température restant en dessous de -3 degré durant tout le printemps ont fini d’achever ces fleurs fragiles. Au final c’est donc une baisse de la production massive qui passera de 800 000 tonnes l’an dernier à à peine 540 000 tonnes cette année.

Nutella et Fererro : une augmentation des prix à cause du mauvais temps turque ?

Moins de noisettes en Turquie, Fererro rachètera plus chère sa matière première

Le lien est donc logique, moins de noisette sur le marché, les prix seront donc plus élevés. On pense à une augmentation significative sur le prix de la tonne fabriquée enTurquie qui passerait de 4 800 euros à près d 7 500 euros. Une très mauvaise nouvelle pour la marque Fererro qui utilise la noisette dans la plupart de ces produits finis. Le Nutella est l’exemple même d’un produit utilisant énormément de noisette et dont le prix risque d’augmenter suite à la pénurie annoncé du petit fruit à coque.

Le Nutella de Fererro sera-t-il plus cher ?

Pour l’instant, la marque a décidé de ne pas répertorier la hausse des prix de la matière première sur ses produits finis… Mais cette décision pourrait bien évoluer dans le temps ! En effet certains concurrents comme les barres chocolatées Mars ont décidé d’augmenter leur prix en Amérique du Nord depuis le mois de juillet. Alors qu’un Mars fait appel à 3 fois moins de noisettes dans sa composition qu’un pot de Nutella, il ne serait donc pas si étonnant que ça de voir le prix de notre pâte à tartiner préférée augmenter sensiblement dans les prochains mois.

Partager >>