250 000 euros dérobés à des diplomates saoudiens à Paris

Dimanche 17 août, trois diplomates venus d’Arabie Saoudite se rendent à l’aéroport du Bourget pour rentrer chez eux en transportant dans leur voiture 250 000 euros en liquide et d’important documents confidentiels. Mais ils n’atteindront jamais leur destination car un groupe armé de 6 hommes leur a dérobé le véhicule et le butin à l’intérieur

Un braquage de 250 000 euros par des professionnels bien renseignés

L’enquête policière débute à peine et il apparait déjà de manière certaine que le groupe de 6 personnes qui ont attaqué le véhicule Saoudien été très bien préparés et surtout informés. Tout d’abord, le lieu du braquage n’est pas anodin : après avoir suivi le convoi des voitures des diplomates saoudiens sur le périphérique, les malfrats ont réussis à arrêter la voiture aux alentours de Porte de la Chapelle sur la jonction qui mène à l’A10. Un endroit bien moins fréquenté que le périphérique et qui réduit donc le nombre de témoin de la scène.

Le braquage en lui même a eu lieu sans blessés, les hommes armés sont entrés dans le véhicule saoudiens après l’avoir forcé à s’arrêter. Ils ont pris le contrôle du véhicule et on ensuite relâchés les diplomates saoudiens quelques mètres plus loin gardant la voiture et son butin pour eux.

250 000 euros volés à des diplomates saoudiens dans la capitale parisienne

Braquage de 250 000 euros à des diplomates saoudiens : mauvaise nouvelle pour la France

Le problème c’est qu’au delà de cet acte isolé, la capitale parisienne (infestée de rat) n’apparaît plus comme un havre de paix en sécurité. Il faut savoir que beaucoup de touristes et de diplomates très riches transportent des sommes d’argent importantes lorsqu’ils arrivent ou repartent de la capitale. Après le scandale de la cocaïne dérobée au quai des Orfèvres, si les services de polices ne sont pas capables de protéger ces “Very Importantes Personnes” il pourrait y avoir un gros impact sur le tourisme de luxe qui pourrait bien déserter la capitale française pour aller dans d’autres destinations offrant plus de sécurité.

En attendant que la BRB Brigade de Répression du Banditisme fasse la lumière sur cette affaire, il y a fort à parier que le groupe de bandits sont partis loin puisque l’on a retrouvé toutes les voitures du convoi saoudien brûlées.

Partager >>