Google renforce ses câbles sous marins pour lutter contre les attaques de requin

On en parle de plus souvent, les requins se rapprochent des côtes et de nos plages de Méditerranée et d’Atlantique de plus en plus souvent. Ce qu’on évoque moins c’est les attaques de requin non pas sur les humains mais bien sur les équipements des entreprises qui relient les différents continents.

Google possède de nombreux câbles contenant des liaisons internet installés sur les fonds marins.

Le problème c’est que les requins semble raffoler de ces câbles et adorent les mordiller ! A 250 000 euros la réparation par attaque de requin, Google a décidé de renforcer l’intégralité de ses câbles.

Google possède des kilomètres de fibre optique sous les océans

Pour assurer des transmissions de données de plus en plus rapide, Google utilise donc des matériaux modernes (non pas le cuivre comme beaucoup de ses concurrents) mais bien des câbles à fibre optique. Très performant ce matériel est cependant bien plus fragile et son envergure est immense puisque le réseau entier dépasse les 160 000 km de long installé sur les fonds marins du monde.

Google doit renforcer ses câbles pour éviter les attaques de requin

Google va faire appel au Kevlar pour protéger ses câbles des requins

Le Kevlar est habituellement utilisé dans les gilet par balles pour protéger les hommes des impacts. En appliquant une fine couche autour des câbles, ces derniers devraient être plus résistants aux coups et aux chocs mais aussi aux morsures de requins. En effet, ces attaques sont bien plus fréquentes que ce que Google pouvait penser au début de l’installation du réseau.

En effet, le problème vient du fait que les signaux électromagnétiques dégagés par les câbles sont assez similaires à ceux émis par les poissons et autres petits habitants de la mer.

Les requins pensent donc avoir à faire à une toute nouvelle race de poisson succulent ce qui explique qu’ils viennent croquer et mâcher un peu les cables avant de se rendre compte que ce n’est pas de la nourriture.

Au delà des problèmes que ces morsures peuvent engendrer sur le réseau, le débit internet et l’accessibilité des foyers, chaque attaque de requin nécessite une somme aux alentours de 250 000 euros pour réussir à faire une réparation efficace.

Cette action de prévention permettra donc à la marque de faire des économies sur la maintenance de ces câbles tout en trouvant un moyen efficace de vivre en harmonie avec les requins.

Partager >>