Aznavour veut installer les réfugiés de guerre dans les villages abandonnés en France

Le chanteur aux origines arméniennes, Charles Aznavour est très impliqué dans la cause Arménienne et pour les mouvements de populations liés aux intempéries, aux guerres ou aux contextes peu propices à l’épanouissement. Sa nouvelle idée est donc d’utiliser les nombreux villages complètement laissés à l’abandon en France pour accueillir les populations réfugiées venues du Moyen Orient. Une idée plus révolutionnaire qui pourrait bien résoudre le problème de la désertification des campagnes françaises tout en améliorant les conditions de vie des personnes chassées de leurs habitations.

Aznavour s’engage auprès des populations réfugiées de guerre

Charles Aznavour a réalisé une brillante carrière de chanteur de variété française mais il s’est également toujours impliqué dans la protection des populations. Il est officiellement ambassadeur d’Arménie en Suisse et gère l’EREVAN au niveau de l’UNESCO ou de l’ONU.

Depuis que ces fonctions lui ont été confié, Charles Aznavour prend son rôle très au sérieux et tente toujours de re développer des idées ingénieuse pour trouver des solutions aux problèmes que subissent les populations qu’il représente au niveau international.

Aznavour propose d’accueillir les immigrés dans les villages français abandonnés

Accueillir ces réfugiés dans les villages abandonnés : une idée très intéressante

Son idée est très intéressante et consisterait donc à accueillir toutes les populations réfugiées de la Syrie, de l’Irak, de la Palestine ou d’Israël ou de tous les pays qui sont en proie à des conflits impliquant les civils. Ces nouveaux arrivants se verraient donc voir attribuer une maison et un bout de terrain de manière gratuite par l’Etat Français. Ils auraient cependant l’obligation de rénover le village et d’entretenir la terre autour. Il existe de très nombreux villages fantômes dans les campagnes françaises qui ont été désertées par les population avec la création des grandes métropoles.

Ces zones seraient donc remises en valeur par ces nouveaux arrivants qui trouveraient enfin un havre de paix et pourraient recommencer une vie plus sereine sur une terre d’accueil comme la France.

Cette idée pourraient également permettre de faire changer le point de vue sur l’immigration en démontrant que tout le monde peut vivre en harmonie et que des services mutuels peuvent être rendus (refuge contre entretien de la terre dans ce cas). En attendant qu’un chargé de mission soit nommé au gouvernement pour tenter de concrétiser l’idée, attendons de voir quelle sera l’opinion des citoyens sur la question.

Partager >>