Mont-Blanc : 6 alpinistes français mort après une chute de 250 mètres

Ces 6 alpinistes français étaient partis avec l’UCPA pour gravir l’aiguille d’Argentière.

Ces quatre hommes, une femme et leur guide ont perdu la vie après avoir réalisé une chute de 250 mètres sur les hauteurs du massifs du Mont Blanc.

Âgés entre 27 et 45 ans, les six corps sans vie du groupe ont été retrouvé par les équipes de la gendarmerie mercredi 12 août.

La mort des 6 alpinistes est-elle du au mauvais temps sur le Mont Blanc ?

Les intempéries et le mauvais temps sont souvent la cause la plus fréquente qui entraine la mort d’alpinistes dans le Massifs du Mont Blanc. Depuis 1990, près de 256 accidents ont été recensés par les services de la gendarmerie entrainant 180 blessures et 74 morts.

Le mois de Juillet avait également été meurtrier sur le Mont Blanc avec la mort de deux irlandais le 15 juillet puis de deux finlandais, un français et un allemand partis tous ensemble le 30 juillet et qui ne sont jamais revenus.

Certes, les conditions météorologiques n’étaient pas les plus agréables, mais le mauvais temps ne serait pas forcément la seule cause de l’accident. Cependant, ce brouillard et cet orage ont empêché les secours de poursuivre leurs recherches.

Mont Blanc : 6 français morts d’une chute de 250 mètres

Le guide de l’UCPA était-il capable d’encadrer les 6 alpinistes décédés ?

La seconde piste s’oriente vers une faute professionnelle de la part du guide. Mais il semblerait que cette hypothèse soit à écarter car d’après le responsable du gîte qui se trouve juste au départ de l’ascension de l’aiguille de l’Argentière, le guide était très expérimenté.

Non seulement c’était un habitué de cet itinéraire mais en plus, il le proposait régulièrement à des groupes de l’UCPA.

Comment expliquer cette chute de 250 mètres qui a coûter la vie aux 6 alpinistes ?

Il n’y a donc pas pour le moment d’explication à la mort de ces 6 personnes dans le Mont Blanc.

L’enquête est toujours en cours pour tenter de comprendre comment ces jeunes sportifs et ce guide expérimenté ont pu chuter d’une hauteur de plus de 250 mètres lors de leur ascension de l’Aiguille d’Argentière ?

En attendant les résultats de l’enquête, espérons que les familles puisse trouver la paix et le recueillement sur les corps retrouvés des 6 alpinistes.

Partager >>