Ebola : la France équipe ses hôpitaux en cas d’épidémie

La progression du virus Ebola semble impossible à arrêter dans les trois pays d’Afrique Occidentale les plus touchés : Libéria, Sierra Léone et Guinée.

Près de 900 morts sont à décompter dans ces trois pays et la propagation d’Ebola arrive désormais au Nigéria où deux personnes sont décédés des suites de la fièvre hémorragique. La France a donc décidé de prendre des mesures concrètes et d’équiper ses hôpitaux pour faire face au moindre risque d’épidémie en Europe.

Une menace d’épidémie d’Ebola de plus en plus envisageable en France

Tous les hôpitaux de France viennent donc de recevoir de nouvelles directives pour faire face au risque d’épidémie en Europe. Car malgré les protections prises en Afrique Occidentale comme la fermetures des frontières et la limitation des trajets aériens, certains cas suspects ont été découverts aux Etats Unis.

Deux cas ont également été placés sous surveillance en France à l’hôpital Nord de Marseille mais les résultats des analyses ont confirmé que ce n’était pas Ebola.

Lutter contre Ebola en France grâce à un protocole d’hygiène sanitaire à suivre à la lettre

Le protocole à suivre est basé autour de principe simple mais indispensables :

  • L’isolement immédiat de tous les patients suspects qui ne doivent en aucun rentrer en contact avec les autres pensionnaires de l’hôpital et seulement avec le personnel médical autorisé.
  • Le lavage des mains toutes les deux heures et dès la sortie d’une des chambres d’isolement
  • La libération de chambre d’isolement dans chaque hôpital en prévention des premiers cas.
  • Porter en permanence un masque et des gants lors du contact avec un patient suspecté d’être infecté par Ebola.

Ebola : la réaction de la France pour équiper ses hôpitaux en cas d’épidémie

Un plan d’envergure national pour préparer la France en cas d’épidémie d’Ebola

L’hôpital de référence pour la lutte contre la propagation d’Ebola en France est l’hôpital Bichat situé dans le 18ème arrondissement de Paris. L’hôpital Nord de Marseille est également un référent en cas d’épidémie.

Pour plus de sécurité et assurer une prise en charge rapide des malades, chaque région possède un hôpital dédié qui accueillera les cas suspect en chambre d’isolation pour réduire les risques de contagion.

Partager >>