Nouvelle crise économique pour l’Argentine qui ne peut payer sa dette

C’est officiel, l’Argentine est à la limite de replonger dans une grave crise financière. Le pays qui a déjà connu un scénario catastrophe en 2001 en se retrouvant en défaut de paiement est en train de revivre une histoire douloureuse et bien connue des habitants du pays qui sont stupéfaits de la nouvelle !

1,3 milliard de dollars que l’Argentine ne peut pas payer

1,3 milliard de dollars, c’est le chiffre clé du jour et le montant de la dette de l’Argentine. Cette gigantesque a été contracté auprès des fonds de NML et Aurelius qui ont investit en achetant des titres dans le pays.

Le gouvernement argentin échoue dans les négociations de la dernière chance

Cristina Kirchner, en tête du gouvernement péroniste de l’Argentine, annonce que la réunion au sommet du 30 juillet n’a pas permis de trouver un accord avec NML et Aurélius pour aménager les modalités de paiement de la dette.

Malgré la bonne volonté affiché du ministre de l’économie, Axel Kicillof, le rendez vous s’est, pour l’instant, soldé par un échec. Il déclare que la situation peut encore évoluer dans le bon sens “Nous allons chercher une solution juste, équilibrée et légale pour 100% de nos créanciers”.

Nouvelle crise économique catastrophique pour l'Argentine qui ne peut payer sa dette

Des argentins affolés en apprenant la nouvelle

La peur de retombée dans la crise économique douloureuse de 2001 se lit sur tous les visages des argentins ce matin. Le gouvernement tente cependant de les rassurer en garantissant que les solutions à venir seront négociées “ à des conditions raisonnables, sans tentatives d’extorsion”

Reste à savoir quelles sont les options restantes à l’Argentine pour solder sa dette et éviter une crise financière et économique globale qui pourrait mettre à mal tout le pays.

Partager >>