Ebola : l’épidémie du virus mortel!

L’épidémie du virus Ebols’est déclenchée en Janvier 2014 en Afrique Occidentale. Incapable d’endiguer la progression du virus sur les pays voisins, les autorités sanitaires mondiales tirent la sonnette d’alarme et réagissent en conséquences avec des mesures drastiques.

Mortel dans 90% des cas, le virus Ebola continue sa progression

Les médecins et les agences de santé internationales n’arrivent pas à stopper la progression du virus Ebola qui a déjà fait plus de 670 décès et contaminé 1200 personnes. Le médecin en charge de la lutte contre l’épidémie est mort au Sierra Léone des conséquences de cette fièvre brutale et hémorragique.

Le virus progresse rapidement les traitements stagnent

D’abord la Guinée, puis le Libéria, la Sierra Léone et maintenant le Nigéria… Le virus Ebola se transmet facilement par un contact avec les personnes malades que ce soit par leur peau, le sang ou leurs vêtements. C’est la plus grosse épidémie de l’histoire depuis la découverte du virus en 1976 au Congo. S’il n’existe aucun vaccin ou traitement spécifique pour empêcher la mort de la personne infectée, le porte parole de l’Organisation Mondiale de la Santé, Tarik Jasarevic souligne que “plus le malade est pris en charge rapidement plus ses chances de survie sont grandes”.

Ebola : l’épidémie du virus mortel fait frémir de peur le monde entier !

Fermeture des frontières et vols aériens suspendus pour éviter la propagation

La seule réponse actuelle par les gouvernements et les agences sanitaires pour freiner l’épidémie c’est de fermer les frontières. Le Libéria vient de suspendre le championnat de foot pour éviter les transferts de personnes et a fermé la moitié de ses frontières?

Le Nigéria tente d’éviter la circulation des personnes en mettant sous haute surveillance ses aéroports et ses ports. Le pays a par ailleurs supprimé toutes les moyens de transport le reliant au Libéria et Sierra Léone.

Paris conseille aux ressortissants français de ne pas se déplacer dans ses zones dites “à risque”.

Partager >>