Dernier jour des soldes d’été : un mauvais bilan

Mardi 29 juillet 2014, ce fut le dernier jour des soldes d’été de cette année. Et comme tous les ans, c’est aussi à ce moment que l’on dresse les bilans des ventes. Et comme chaque année depuis une petite décennies, les résultats sont relativement décevants pour les commerçants, qui ont remarqué une baisse de la fréquentation des magasins pour cette période ainsi qu’une diminution conséquente du pouvoir d’achat. Le premier jour avait pourtant été assez convaincant, mais l’engouement pour les articles soldés n’a pas duré, et le bilan final est loin de satisfaire les commerçants.

Diverses raisons pour expliquer cette baisse de la consommation

On pourra bien entendu pointer du doigt le mauvais temps qui a sévi durant une bonne partie de ce mois de juillet 2014, cela a souvent un impact sur la consommation, mais le fait que le e-commerce se soit en revanche un peu mieux porté peut également mettre en avant des motifs liés à internet, aux ventes privées et autres promotions auxquelles on peut accéder toute l’année, et pas uniquement deux fois par an au moment des soldes.

Dernier jour des soldes d'été : un mauvais bilan

C’est plus de la moitié des commerçants parisiens qui sont déçus des résultats de ces soldes, 56% en tout, des chiffres vraiment alarmants.

Un mauvais bilan qui concerne la France entière

Mais ce sont toutes les régions qui sont touchées par ces problèmes de baisse de fréquentation durant les soldes. Plus de deux tiers des commerçants sont insatisfaits, mais en moyenne les consommateurs avouent dépenser moins. De nombreux Français avouent avoir moins consommé cette année d’ailleurs pour les soldes, sans doute par choix, en parallèle avec le budget alloué aux vacances. Aujourd’hui on achète donc moins en dépit de réduction intéressantes dès les premiers jours. Le « coup de coeur » n’est plus vraiment au goût du jour, quand on a un pouvoir d’achat en berne.

Partager >>