Incendie en Lybie : les canadairs Italiens arrivent en renfort

Alors que l’incendie qui ravage le plus gros dépôt de stockage d’hydrocarbure dans la banlieue de Tripoli en Lybie fait rage depuis dimanche dernier, les autorités locales n’ont toujours pas réussies à éteindre le feu.

Une aide internationale indispensable pour éviter la catastrophe

Face à la force de flamme, et les tirs qui ne se sont pas interrompus entres les milices qui se mènent un combat sans merci, les pompiers sur place n’ont pas pu éteindre le feu. Le gouvernement Lybien a donc fait un appel à l’aide internationale pour envoyer des canadairs indispensable pour éteindre l’incendie. Le risque pour la capitale, Tripoli, est énorme et grandi chaque minute que le feu s’étend !

Incendie en Lybie : les canadairs Italiens arrivent en renfort

Un contexte explosif qui dissuade les interventions extérieures

Le problème c’est que le premier incendie a été déclenché suite à l’envoi d’une roquette sur un réservoir de plus de 6 millions de litres de carburant. L’incendie s’est déclaré mais les milices continuent leurs combats rendant l’intervention des secours extrêmement dangereuse.

Dans ce cadre, la communauté internationale a accepté de venir en aide à la Lybie à condition qu’un cessez le feu soit négocié au préalable. Pour l’instant non entendu par les milices qui continuent leurs échanges de coups de feu, la situation ne s’était pas calmée.

Un début d’espoir avec les canadairs italiens

L’Italie a prévu d’envoyer 7 canadairs pour tenter de maitrise l’incendie. Depuis l’annonce de l’arrivée de ces secours bienvenus, il semblerait que le cessez le feu soit respecté et qu’un tir n’est été relevé depuis mardi matin. Espérons que cette trêve laissera une fenêtre d’ouverture suffisante aux pompiers lybiens et au secours international pour éteindre cet incendie ravageur.

Partager >>