Baseline Study : quand Google collecte les informations de votre ADN

Cette entreprise n’a donc pas la moindre limite dans la collecte de nos informations. Ce moteur de recherche leader dans le monde entier est déjà doté de puissants outils permettant de connaître nos habitudes et notre identité, données réutilisées de diverses manières, dont certaines nous échappent un peu sans doute. Aujourd’hui, la société fait un pas de plus dans ce sens, en proposant à des cobayes de recueillir des informations relatives à leur ADN et autres données moléculaires, afin de tenter une expérience hors du commun, toujours dans le recueil d’informations.

Après les données relatives à la consommation, les données médicales

Google nous surveille en permanence ou presque déjà au quotidien lorsque nous visitons un site quelconque, que nous achetons un livre, une paire de chaussures ou n’importe quel autre produit. Google nous connaît presque autant que nous-même.

Baseline Study : quand Google collecte les informations de votre ADN

Aujourd’hui, au delà même de nos comportements, ce sont des données relatives à notre santé qui vont être collectées dans le cadre de Baseline Study. L’objectif sera de savoir s’il existe des caractéristiques génétiques idéales pour être en bonne santé et sain d’esprit. Pour l’instant ce sont 175 personnes qui ont accepté ainsi d’être étudiées.

Que faire de ces données ?

Ce type d’enquête est à double tranchant. En effet, elle peut à la fois servir l’intérêt de l’humanité, mais aussi celui de sociétés variées, comme les assureurs par exemple, qui pourront ainsi connaître de façon plus précise quels sont les clients potentiellement risqués. Mais la progression de Google dans le domaine de la santé ne date pas d’hier, puisque la société est d’ores et déjà en train d’étudier des projets liés directement à ce secteur comme des lentilles de contact pour les personnes diabétiques par exemple.

Partager >>