E. coli : de nouveaux fromages retirés du marché

La bactérie E. coli fait encore et toujours parler d’elle concernant l’alimentation. Après avoir infecté deux fromages en cours de mois, qui ont été retirés des ventes, ce sont maintenant cinq nouveaux fromages qui à nouveau présentent une quantité importante de bactéries et s’avèrent donc impropres à la consommation.

Et s’il s’agit de deux sociétés de Paris et de Rhône-Alpes, ce sont pourtant des magasins dans la France entière qui sont concernés par ces problèmes. Ainsi, s’ils figurent sur votre plateau de fromages, il sera préférable que vous ne les consommiez pas bien évidemment.

Quels sont les fromages concernés ?

La bactérie E. coli a donc élu domicile tout d’abord dans des produits de la société Etoile du Vercors, pour en tout 4 fromages différents, Sechon, Tommes, Saint-Marcellin et Saint-Félicien. Il s’agissait de produits dont les dates limites de consommation étaient prévues entre le 3 août et le 3 septembre. La société Desailly qui vend ses produits à Rungis est également concernée avec du gorgonzola, consommable jusqu’au 9 août.

Ces fromages sont vendus un peu partout en France, notamment chez Leclerc, mais aussi sur différents marchés. Soyez donc vigilant et évitez la consommation.

E. coli : de nouveaux fromages retirés du marché

Quels sont les risques lorsque l’on consomme ces fromages ?

Le fait est que la bactérie E. coli existe sous diverses formes et qu’elle n’est pas toujours dangereuse. Lorsqu’elle colonise certains de nos produits, il peut en découler des symptômes digestifs, nausées, vomissements, diarrhées, qui s’estompent assez rapidement et se déclenchent dans les 8 jours suivant la consommation du produit concerné.

Cependant, certaines complications peuvent avoir lieu, ce qui explique pourquoi il est plus que recommandé de ne pas consommé les produits concernés.

Partager >>