Le stress favoriserait la prise de poids

Il a dû vous arriver sans doute, après une journée difficile, de souhaiter vous caler l’estomac avec un bon hamburger ou une pâtisserie bien crémeuse. C’est une forme de réconfort en effet, à laquelle on se raccroche parfois quand rien ne va plus. Cependant, il existe là une aberration, car le stress augmenterait la capacité à prendre du poids, contrairement à la croyance populaire.

On pensait effectivement que cela générait beaucoup d’énergie, et ainsi faisait perdre des calories. Or, de récentes études démontrent le contraire, et il serait donc déconseillé de consommer des aliments riches en lipides lors d’une période stressante, pour éviter les prises de poids intempestives.

Une attitude qui a tendance à nous faire accumuler les kilos

Ce n’est pas particulièrement le fait d’être stressé qui fait grossir, mais surtout notre manière de nous nourrir durant ces périodes.

Le stress favoriserait la prise de poids

Les calories brûlées en période de stress sont moindres que chez les personnes moins stressées. Ce sont ainsi les résultats de l’étude qui a été menée dans l’Ohio sur une soixantaine de sujets. Ainsi, si l’on ramène le phénomène à une année entière, le stress combiné à une alimentation riche en lipide pourrait faire prendre environ 5 kilos par an, ce qui est colossal sur plusieurs années.

Mieux manger durant les périodes stressantes

Il est donc conseillé d’adopter des habitudes alimentaires plus saines lorsque l’on est en pleine période stressante. Et au delà même de cette attention, il faut même limiter l’apport en lipides insaturés, car même ces « bonnes graisses » ont un effet néfaste sur la silhouette durant ces périodes de stress. Il ne vous reste donc que deux solutions si vous avez tendance à stresser actuellement : tenter de dompter le stress, ou limiter ses apports en gras afin de ne pas basculer vers le surpoids.

Partager >>