Sida : à 15 ans de la fin de l’épidémie ?

Depuis la fin des années 70, le sida fait partie des épidémies les plus graves de notre ère, ayant tué déjà des centaines de milliers de personnes de tous les milieux, touchant en particulier les pays en voie de développement.

Il s’agit d’une maladie incurable qui induit une déficience immunitaire, déclenchant d’autres affections qui peuvent donc aller jusqu’à causer le décès du patient. Cependant, les traitements mais surtout la prévention ont permis à l’épidémie de perdre en vigueur, jusqu’à même présenter une baisse significative. Ce recul est considéré comme très encourageant auprès des scientifiques, qui prévoient une éventuelle fin de la pandémie d’ici 2030 environ.

Le sida peut-il disparaître ?

Pour le moment, on n’a pas trouvé comment prévenir le sida avec un vaccin ou le guérir de façon définitive. Quand il est présent dans un organisme, le virus y reste.

Sida : à 15 ans de la fin de l'épidémie ?

Cependant, les actes de prévention permettent de faire chuter le nombre d’infections à l’année, et cela pourrait permettre ainsi à la maladie d’effectuer un recul significatif au point que celui-ci pourrait devenir presque épisodique, n’ayant alors plus le caractère épidémique qu’on lui attribue. Mais il faut malgré tout garder les yeux ouverts concernant le VIH, car il est toujours là.

Le sida est toujours là

En dépit d’un recul significatif donc, le sida reste une maladie qui concerne chaque jour 5700 nouvelles personnes, ainsi infectées par le virus. L’année dernière, ce sont un million et demi de personnes qui n’ont pas survécu après avoir été infectés par le sida, dans le monde. La maladie ne doit donc pas être oubliée, et la vigilance reste de mise pour nous tous, notamment en matière de prévention. C’est la meilleure manière de faire reculer ce virus incurable, pour le moment en tout cas.

Partager >>