Don du sang : un risque de pénurie cet été ?

Un appel a été lancé par l’Etablissement français du sang car il semble inquiet par rapport à une éventuelle pénurie à la fin du mois. Les collectes de sang permettent de sauver la vie de malades et blessés.

« La météo du sang passe de stable à fragile »

Les besoins en sang sont énormes, c’est pour cela qu’il faut 10.000 donneurs chaque jour pour répondre à la forte demande. L’été est une période « sensible » pour l’Etablissement français du sang.
De plus, pendant les vacances, les personnes semblent moins donner leur sang. Des moyens ont été déployés pour faciliter les dons. Par exemple, cet été, vous pourrez le donner dans des camions prévus à cet effet, sur votre lieu de vacances. Une campagne à la radio a également été mise en place pour inciter les dons. De nombreux points de collectes sont mis en place pour qu’un maximum de personnes puisse être accueilli pour donner son sang.
L’été commence avec une réserve de sang inférieur à 10% par rapport aux chiffres de l’année dernière. C’est pour cela qu’une campagne a été lancée afin de ne pas en manquer.

Don du sang : un risque de pénurie cet été ?

Même si les produits sanguins circulent en France, il semblerait que l’Ile de France risquerait d’être la région la plus touchée par la pénurie.
Le sang a une durée de vie assez faible : entre 5 et 42 jours selon le produit. Les plaquettes ont une durée de vie plus courte que les globules blancs.

Les conditions nécessaires

Si c’est la première fois que l’on donne son sang, il faut avoir sa carte d’identité, sinon, il faut avoir une carte de donneur.
Le groupe sanguin O négatif est le plus recherché mais toutes les autres personnes d’un groupe sanguin plus commun sont invitées à donner leur sang.
Un million de malades est soigné grâce aux dons de sang chaque année, remarque l’EFS. C’est un acte généreux qui permet d’aider certaines personnes. Il est fortement conseillé de donner son sang si on remplit les conditions nécessaires pour être un donneur.

Partager >>