Eau contaminée en Saône-et-Loire

Après le décès du jeune enfant de 8 ans en Ariège manifestement dû à une contamination de l’eau courante dans son camp de vacances, les problèmes d’eau ne semblent pas isolés en France. En effet, deux communes de Saône-et-Loire seraient également concernées par ces soucis, qui pourraient créer des problèmes auprès des consommateurs. La prudence est donc de mise à La Clayette ainsi qu’à Mesvres concernant la consommation de l’eau courante, étant contaminée par une bactérie coliforme.

Une eau contaminée par E. coli

Et c’est encore une fois l’Escherichia-coli qui est incriminée dans cette contamination, une bactérie de la même famille que celle retrouvée dans l’eau du chalet ariégeois concerné, à propos du décès de l’enfant de 8 ans en colonie de vacances. Les résultats sont significatifs, 9 UFC / 100 mL, obligeant ainsi les usagers à éviter la consommation de cette eau, aussi bien pour se laver les dents que pour la boire ou l’utiliser dans la préparation des aliments. En revanche, si cette eau est bouillie suffisamment longtemps, c’est-à-dire au moins 5 minutes, elle redevient propre à la consommation, ce qui permet de faire cuire ses aliments par exemple, ou éventuellement de se laver avec celle-ci.

Quand cette eau contaminée redeviendra-t-elle propre ?

Cette eau du robinet contaminée devrait être désinfectée rapidement. Des mesures ont été prises pour que cela soit effectué dans les délais les plus brefs. Tant que de nouveaux résultats n’ont pas été publiés, les habitants de Mesvres et de La Clayette se doivent donc de s’abstenir, afin d’éviter toute intoxication potentiellement grave.

Partager >>