Santé : Restez zen pour éviter les attaques cérébrales

L’attaque cérébrale, que l’on nomme aussi AVC ou accident vasculaire cérébrale, est une atteinte violente du cerveau qui peut entraîner le décès du patient ou un handicap grave dans les cas les plus graves.

Cependant, certaines études pourraient nous guider vers une éventuellement diminution des cas. En cause : toujours ce fameux stress chronique, ainsi que les attitudes agressives que peuvent manifester certaines personnes dans leur vie quotidienne. Ainsi, être cool et se relaxer pourrait faire diminuer les risques d’attaque cérébrale, sachant que la réciproque est elle aussi vraie.

L’attaque cérébrale est plus fréquente chez les agressifs

C’est à l’issue d’une longue étude dont les résultats ont été publiés aujourd’hui, jeudi 11 juillet, que ces conclusions sont tombées. 11 années ont été nécessaires pour comprendre les tenants et les aboutissants des effets du stress et de l’agressivité dans les risques d’accidents vasculaires cérébraux. Après avoir testé 6700 personnes de 45 à 84 ans, en étudiant leurs émotions négatives, ainsi que leur degré de méchanceté vis-à-vis des autres, les conclusions réalisées ont été intéressantes.

Deux fois plus de chances d’avoir une attaque cérébrale

Selon les chiffres, les chances d’avoir un AVC en étant agressif avec les autres sont multipliées par deux, ce qui est énorme. Cela fonctionne aussi par rapport à la dépression ou au stress, respectivement 86 et 59% d’augmentation. Cela nous permet donc de trouver des moyens de faire de la prévention concernant ces attaques gravissimes pour les patients.

Une fois encore, les aspects psychologiques sont importants

De plus en plus souvent, les facteurs psychologiques sont incriminés dans les problèmes de santé, quelle que soit leur gravité. Cela va donc dans le sens de traitements et de préventions davantage basés sur la psychologie du patient, son état général, que sur une maladie en particulier.

Partager >>