Nemmouche sur le point de rejoindre la Belgique

On pensait que Medhi Nemmouche, suspect numéro 1 dans l’affaire de la tuerie de Bruxelles, se pourvoirait auprès de la Cour de Cassation contre son extradition, mais il n’en est rien. En effet, celui-ci est maintenant en mesure de se laisser reconduire en Belgique où il sera jugé pour les faits qui lui sont reprochés, à savoir les meurtres de Bruxelles, dans le musée juif de la ville, fin mai dernier.

Nemmouche ne pourra pas être renvoyé en Israël

Et si Medhi Nemmouche a accepté cette décision, c’est parce qu’elle ne va pas à l’encontre de sa crainte principale. Celui-ci redoutait en effet d’être extradé ensuite depuis la Belgique jusqu’en Israël, puisqu’il s’agit de la nationalité de deux des personnes assassinées. Cela ne pourra pas avoir lieu sans que la France ne donne son accord. Voilà sans doute pourquoi aucune requête n’a été déposée dans le délai imparti par l’avocat de Nemmouche en rapport avec cette décision de le remettre aux autorités belges dans le cadre de cette affaire.

Qu’en sera-t-il ensuite de l’affaire Nemmouche ?

Après son extradition, il sera présenté à un juge d’instruction en Belgique. Une reconstitution de la tuerie de Bruxelles sera alors réalisée, afin d’avoir le témoignage exact du suspect. Après son jugement, s’il s’avère qu’il est coupable de ces meurtres, celui-ci sera sans doute condamné à une peine de prison à perpétuité par les autorités belges. Rappelons que Nemmouche n’en est pas à sa première condamnation, celui-ci est un délinquant multi-récidiviste, qui a ensuite rejoint la Syrie il y a un an et demi pour participer au djihad.

Le but pour les autorités sera également de savoir si des complices existent dans cette affaire, ou si l’homme a agi seul, sans la moindre influence extérieure.

Partager >>