Neymar, le prince déchu

Du haut de son mètre 75, le jeune Neymar né en 1992 sera indéniablement le grand absent lors de cette fin de Coupe Du Monde organisée chez lui au Brésil, dans le pays qui à la seule évocation de son nom symbolise le football. Cette absence, complétée de celle du capitaine Thiago Silva, pourrait peser dans la balance face à la redoutable équipe allemande.

Le prodige Neymar, jeune mais diablement efficace

Pour comprendre à quel point ce jeune athlète va briller par son absence jusqu’à la fin du mondial, il suffit de lire les articles ou de regarder les reportages à la télé nous prouvant à quel point sa dramatique blessure (fracture d’une vertèbre lombaire) affecte la nation entière, mais en revanche, pas le mental de guerrier de ce jeune prodige.

Pour sa première Coupe du Monde, le fougueux et irremplaçable Neymar, propriété du FC Barcelone, est parvenu à trouver le chemin des filets à 4 reprises en 5 matchs, brillant également par sa capacité à faire marquer ses coéquipiers (1 passe décisive).

Neymar, le prince déchu

Neymar déjà élevé au rang de dieu vivant

De part ses prestations étincelantes sous le maillot auriverde et ses 35 buts en déjà 54 sélections, le talentueux Neymar a déjà tout d’un grand, un très grand.

Malgré son jeune âge, il a déjà réussi à faire l’unanimité dans son pays ainsi que sur l’ensemble de la planète, aussi bien par ses gestes techniques les plus fous, ses accélérations les plus dévastatrices, que par son omniprésence dans les publicités mondiales. Au delà même de l’image du footballeur qu’il dégage, il possède donc déjà l’aura des plus grands en mettant son image au profit de grandes marques pour leurs campagnes publicitaires.

Le rêve brisé de Neymar

« Ils m’ont privé du rêve de disputer une finale de Coupe du Monde, mais le rêve d’être sacré champion est toujours vivant. Il reste deux matchs pour s’assurer que mes coéquipiers vont tout faire pour soulever le trophée. »

Voilà les propos tenus par Neymar quelques jours après avoir digéré sa blessure subie face à la redoutable équipe colombienne en quart de finale de Coupe Du Monde.

Espérons donc pour lui que ses coéquipiers tiendront leurs rangs et permettront à cette étoile montante du football d’être sacrée championne du monde, à 22 ans seulement.

Partager >>