Brésil Allemagne, le choc des cultures

À quelques heures de la première demi-finale qui opposera deux nations majeures du football mondial, il est temps pour vous de connaître certains détails qui vous feront comprendre pourquoi ce Brésil-Allemagne sera probablement l’une des plus belles affiches de ce mondial.

Un parcours pas si différent pour les deux équipes Brésil Allemagne

Depuis la première édition de la Coupe du Monde de football qui s’est tenue en 1930, deux nations ont majoritairement dominé les débats et vous l’aurez compris, ce sont ces deux pays. Le Brésil, pays déjà organisateur en 1950, accueille donc pour la seconde fois cet évènement majeur dans le monde du ballon rond, et se retrouve ce soir dans le dernier carré pour la huitième fois . L’Allemagne quand à elle, s’est qualifiée au détriment de notre belle équipe de France pour la treizième demie finale de son histoire dans cette compétition.

Brésil Allemagne, le choc des cultures

Brésil Allemagne, ou une soif de succès commune

Le point commun essentiel qu’il y a entre ses deux grosses cylindrées du football mondial, c’est bien évidemment le nombre de victoires respectives en coupe du monde. Ce Brésil-Allemagne nous permettra donc de voir deux équipes totalisant à elles deux 8 Coupes du Monde, rien que ça. Nous pourrions vous parler de tous les scénarios possibles et imaginables ce soir, mais nous laisserons cela aux brésiliens et allemands.

Brésil Allemagne sera le grand match des absents

Cette formidable opposition à laquelle assisteront des millions de téléspectateurs ce soir sera malheureusement (pour les brésiliens) entachée de deux absences notables. Son capitaine emblématique Thiago Silva, sera suspendu, dû à l’accumulation de cartons jaunes lors de la phase finale, et le prodige de la nation, l’enfant chéri du peuple brésilien Neymar est quand à lui déjà forfait pour le restant de la compétition. L’Allemagne profitera probablement de ces absences de renom, d’autant plus lorsque l’on possède dans ses rangs le co-meilleur buteur de l’histoire de la Coupe du Monde, Miroslav Klose, à égalité avec le fameux brésilien surnommé El Phenomeno, Ronaldo.

Partager >>