610 migrants évacués à Calais

Le principal camp de migrants de Calais a été évacué. Ces migrants étaient installés dans cette ville qui leur distribuait des repas. Ils ont commencés à être évacués mercredi matin. D’autres squats qui étaient implantés dans la ville ont eux aussi été évacués.

C’est la deuxième fois que la préfecture du Pas-de-Calais effectue ce genre de mission. Cette opération a due avoir lieux en raison de problèmes sanitaires et d’un grand manque d’infrastructure adapté à ces personnes.

Un plan a été mis en place pour le bon déroulement de l’évacuation

Parmi les 610 migrants évacués, on pouvait dénombrer 121 mineurs. Ces derniers ont été dirigés dans des centres prévus à cet effet et les personnes majeures ont été auditionnées. Le préfet explique sa stratégie qui serait de voir au cas par cas pour auditionner les migrants.

Des moyens importants ont été déployés

610 migrants évacués à Calais

Des cars de CRS et des gendarmes ont été réquisitionnés pour effectuer cette manœuvre. Les migrants dormaient encore lorsque les forces de l’ordre sont arrivées. Des gaz lacrymogène ont été utilisés pour empêcher les évasions et les forces de l’ordre ont bloqué toutes les issus pour éviter les fuites mais une cinquantaine de migrants a tout de même réussi à s’échapper du camp. Les tentes ont alors été détruites.

Une évacuation jugée trop violente

Certains dénoncent la violence de l’évacuation et le manque de mesures qui ont été prises pour prendre en charge les nombreux migrants. C’est le cas notamment de Médecins sans Frontière qui dénonce « La violence comme outil politique de dissuasion ». Les journalistes ont été tenus à l’écart durant toute l’évacuation des 610 migrants.

Des conditions de vie désastreuses pour les migrants

La plupart des migrants dormaient sous des tentes. Leur campement était délimité par des grilles et des murs. Des installations de fortune avaient tant bien que mal été aménagées par les migrants mais ils vivaient tout de même avec des conditions de vie très précaires.

Partager >>