La Bande de Gaza bombardée ce matin par Israël

Le lundi 12 juin dernier, trois jeunes israéliens ont été portés disparus, et ces mêmes hommes ont été retrouvés en Cisjordanie, décédés tous les trois.

Face à cet événement aussi grave que sanglant, l’armée israélienne a répliqué immédiatement ou presque en envoyant des frappes, une trentaine environ, sur toute la région, entre autres dans le but de détruire les habitations des principaux suspects de ces enlèvements et meurtres, qui seraient, selon les sources de Mehach-magazine.com trois terroristes du Hamas.

Une trentaine de tirs ont été tirés sur Gaza suite aux meurtres de trois israéliens par le hamas.

Il s’agit bel et bien d’une volonté de la part d’Israël de montrer sa colère face à ces assassinats.

Une frappe violente

On ne sait pour le moment pas à quel moment les trois jeunes israéliens ont été abattus, si cela est intervenu peu de temps après l’enlèvement ou non : les médecins légistes sont sur le point de rendre leur verdict quand aux causes et circonstances de leur décès.

Mais il n’a pas été utile pour Israël de prendre connaissance des informations exactes pour montrer sa détermination à faire « payer le Hamas », pour les agissements qu’on lui prête dans cette grave affaire.

Le Hamas de son côté nie sa participation aux faits pour le moment.

Partager >>