Manifestations d’extrême droite à Lyon et Carcassonne

Lundi soir, après la victoire des Bleus et l’élimination de l’Algérie dans le cadre de la Coupe du monde, Carcassonne est descendue dans la rue pour manifester contre les débordements après le précédent match de l’Algérie. Mehach-magazine.com a mené sa petite enquête dans les villes concernées.

Le 3ème régiment parachutiste d’infanterie de marine (3e RPIMa) a pourtant démenti cette dernière information et a simplement évoqué un rassemblement de supporters. Dans le cortège, on pouvait retrouver des drapeaux allemands et français, sachant que l’Allemagne venait tout juste de gagner contre l’Algérie.

L’Allemagne a éliminé l’Algérie en huitième de finale de la Coupe du Monde.

A Lyon, quelques incidents ont pu être relevés après le match qui opposait l’Allemagne à l’Algérie mais pas d’incident majeur comme on avait pu constater jeudi, après le match contre la Russie. Une manifestation d’extrême droite « anti-racailles » a été organisée place Carnot puis a continué rue Victor Hugo, à Lyon.

La participation de l'Algérie aux huitièmes de finale de la coupe du monde ont mis le feu aux poudres entre supporters algériens et militants d'extrême droite en France.

Elle a rassemblé plus d’une centaine à 350 personnes selon les sources.

Elle était constituée de militants d’extrême droite dotés de pancartes « Ici c’est Lyon, pas l’Algérie ». Le cortège a été encadré afin d’éviter les débordements. Des contrôles de police ont été effectués sur une partie du groupe, dans un cadre de prévention.

De plus, d’importants moyens ont été mobilisés pour contrôler les débordements à la suite des matchs.

En effet, 25 000 personnes ont été mobilisées dans toute la France pour assurer la sécurité après le match Algérie / Allemagne. Des canons à eau ont été déployés dans certaines grandes villes afin de limiter les dégâts des casseurs notamment.

Partager >>