Livraison de Mistral aux Russes, à Saint Nazaire

Le port de Saint-Nazaire s’est réveillé sous les couleurs de la Croix Bleue, insigne de la marine russe. Malgré des manifestations pro-ukrainiennes hier, le navire russe transportant les marins est rentré en rade ce matin.

Marins russes en formation à Saint-Nazaire

Près de 400 marins russes sont arrivés ce matin, 30 juin 2014 à Saint-Nazaire, pour prendre possession des deux bâtiments de la marine construits par les chantiers navals. Les soldats russes vont rester plusieurs semaines sur site afin d’apprendre le maniement de ces navires de guerre.

Le Vladivostock et le Sébastopol (en cours d’assemblage) seront les deux prochains fleurons de la flotte russe.

Conflit d’intérêt sur la vente de Mistral

L’état français s’est positionné en intermédiaire dans le conflit qui oppose l’Ukraine et la Russie. Or les objectifs commerciaux de la France, la vente de deux bâtiments de guerre type Mistral aux russes, sont contradictoires avec les fins pacifistes qui sont prônées en diplomatie française.

Livraison de Mistral aux Russes, à Saint Nazaire

Le contrat qui lie la France et la Russie est à hauteur de 1.2 milliard d’euros. Les principaux états qui ont pris part dans le conflit se sont positionnés contre la livraison des bâtiments et ont émis des réserves sur l’usage qui allait en être fait.

Poutine joue aux échecs et place ses marins

Nous pouvons clairement penser que Poutine, fin stratège, savait dans quel nid de guêpe diplomatique il allait plonger la France. Comment trouver, en effet, une cohérence entre la vente d’armement à un pays plusieurs fois critiqué sur ses déploiements militaires et l’énergie déployée en diplomatie ?

La présence à Saint-Nazaire de ces marins russes venant apprendre le maniement du Mistral fait monter les tensions notamment entre Paris et Washington.

Partager >>